Julien – 12 ans

Julien – 12  ans

Julien est en colère contre son père. Les repas sont l’occasion d’accrochages entre les membres de la famille. Très souvent, les deux frères se liguent contre leurs parents et l’ambiance dégénère.

Le père de Julien était venu au cabinet quelques semaines plus tôt car il se sentait très stressé par son travail. Il avait constaté les bienfaits que des séances de Reiki avait apportées à sa cousine après un burn-out. Après 5 séances, elle avait retrouvé sa joie de vivre.  Et le père de Julien s’était immédiatement senti apaisé après la 1ère séance. Il avait donc proposé à Julien de tenter l’expérience.

Lors de notre échange, Julien m’indique que son agressivité  provient, en fait, de situations vécues au collège, et que son père sert de bouc émissaire… Je lui apprends la « technique du tigre » pour pouvoir canaliser sa colère, l’exprimer, sans se laisser submerger par l’énergie de celle-ci. Je donne ensuite  à Julien une heure de soins Reiki. Julien, soulagé, retrouve calme et sourire

Plus tard, la mère de Julien me confiera que l’harmonie est de retour au sein de la famille.

o~o~o

Ainsi se termine ma publication « Mon expérience du Reiki avec les enfants ». J’ai reçu d’autres enfants en soins Reiki, avec des situations ou des troubles similaires.

J’ai pu constater que les jeunes enfants et les adolescents sont extrêmement réceptifs à l’énergie Reiki. Ils ont besoin de peu de séances pour retrouver le chemin de la joie et de l’apaisement.

Je suis pleine de gratitude pour le Reiki et sa capacité de transformation.

Je suis pleine de gratitude pour la confiance des parents et des enfants.

Je suis pleine de gratitude d’avoir la chance d’accompagner ces enfants vers la libération de leurs tensions.

Les enfants sont ceux qui bâtissent l’avenir de notre monde…

Si, vous aussi, vous avez vu certains aspects de votre vie s’améliorer après une ou plusieurs séances de Reiki que je vous ai données, n’hésitez pas à témoigner sur le site ! Vos témoignages aideront sans doute des personnes hésitantes à prendre le chemin du mieux-être… Merci.

Paul – 14 ans

Paul – 14 ans

Pour Paul, c’est l’année du brevet ! Paul a quelques difficultés à se sentir confiant : il souffre de troubles dyslexiques. Bien que le rectorat lui accorde un surplus de temps lors des épreuves du brevet, le jeune homme reste très inquiet, notamment pour l’épreuve écrite de français.

Et pour cause ! Lire un texte d’une page présente pour Paul de réelles difficultés car les lettres se brouillent. Il ne comprend ni les mots, ni le sens des phrases qu’il voit. Il lui faut beaucoup de temps et de méthode pour lire les questions et il peine à comprendre les consignes : il est donc souvent hors-sujet, non par manque de concentration mais par manque de temps.

Lire est une souffrance, c’est un chemin véritablement ardu et décourageant. De plus, il doit affronter le regard des autres et leurs jugements. Pourtant, à l’oral, Paul n’a pas ces difficultés et il est plutôt vif.

Garçon plein de courage, Paul souhaite obtenir son diplôme pour se donner toutes les chances de se créer la vie qu’il souhaite et pour montrer qu’il est capable de réussite.

Paul est venu à 2 séances de Reiki. Lors de notre second rendez-vous, je l’ai également guidé pour visualiser la réussite de son oral pour le rapport de stage en entreprise… Ces deux séances ont été bénéfiques pour Paul : elles l’ont apaisé et lui ont redonné confiance en lui.

Paul a réussi les épreuves de français écrite et orale. Au grand étonnement de son professeur principal, il a décroché son diplôme. Très fier d’avoir pu prouver qu’il était capable de réussir malgré des pronostics défavorables, il a pu s’engager avec plaisir dans une voie qui convenait à ses aspirations !

Suite : Julien – 12 ans

Jeanne – 10 ans

Jeanne – 10 ans

Les parents de Jeanne sont séparés et elle vit avec sa maman et son jeune frère qui monopolise beaucoup l’attention. Jeanne est très en colère contre ce petit frère envahissant : il lui casse ses jouets, il veut toujours qu’elle joue avec lui et, surtout, il ne respecte pas son besoin de solitude

Après cette première séance de Reiki, Jeanne est détendue et a retrouvé le sourire et sa joie enfantine.

Six semaines plus tard, je revois Jeanne pour une seconde séance. À la question : « Est-ce ta maman qui t’a proposé de venir me voir ou est-ce toi qui a demandé ? », sa réponse a été sans équivoque : « Oh, c’est moi ! Ça m’a fait trop de bien la dernière fois, j’étais zen !… ».

Suite : Paul – 14 ans

Léo – 9 ans

Léo – 9 ans

Léo est un garçon un peu timide qui s’exprime par la musique : il joue du violon et suit des cours au conservatoire. Comme l’an dernier, Léo s’apprête à passer le concours d’admission. Contrairement aux deux années précédentes, Léo est envahi par le stress. Il a perdu sa confiance en ses capacités ainsi que le sommeil.

Son papa, qui avait constaté certains des bienfaits du Reiki, lui a proposé d’essayer une séance pour calmer ses angoisses. Nous prenons rendez-vous pour la veille de l’épreuve.

Lors de notre échange, j’encourage Léo à me parler avec détails de sa pratique musicale, de l’audition et de ses appréhensions. Je l’invite ensuite à visualiser la réussite de son concours, à ressentir les émotions et le plaisir qu’il éprouve lorsqu’il joue du violon pour lui-même ou les personnes qu’il aime.

Allongé sur la table, il se laisse aller à la chaleur de mes mains tout en continuant l’exercice de visualisation. Après la séance de Reiki, Léo a le sourire ; il se sent léger, détendu et confiant.

Une semaine plus tard, son papa m’indique que Léo a réussi son audition avec une très bonne note et les félicitations du jury. Son professeur de musique était positivement étonné d’un tel résultat car le morceau que Léo avait choisi était particulièrement difficile à exécuter.

Suite : Jeanne – 10 ans

Chloé – 11 ans

Chloé, 11 ans – Chloé est la première enfant à qui j’ai donné un soin Reiki.

Depuis son plus jeune âge, Chloé ne pouvait pas s’endormir sans la lampe de sa chambre allumée en plus de la veilleuse. Depuis un certain temps, elle refusait d’aller se coucher avant sa maman. Réceptionniste dans un hôtel, elle ne rentrait pas avant 1h ou 2h du matin. Au collège, Chloé avait des difficultés relationnelles avec ses camarades et s’était brouillée avec sa meilleure amie. Complexée par son physique, elle demandait systématiquement des dispenses pour les cours de sport. Chloé était triste et avait perdu toute sa joie de vivre.

J’avais expliqué à Chloé qu’il était possible qu’elle s’endorme au cours de la séance. Elle m’avait répondu que cela l’étonnerait beaucoup, qu’elle avait des difficultés à s’endormir. Au bout d’une dizaine de minutes, Chloé s’était endormie. Sa maman m’a indiqué après la séance qu’elle avait eu l’impression de revoir sa fille bébé lorsqu’elle s’endormait : sur la table, ses mains trituraient un doudou imaginaire !

Après notre premier rendez-vous, j’ai reçu le soir même un SMS de sa maman m’indiquant qu’après la séance, Chloé sautait à cloche-pied pour rejoindre la voiture tout en chantonnant. Sa mère avait l’impression d’avoir « retrouvé » sa fille… Elle m’a renvoyé un nouveau message une semaine après pour m’indiquer que cet état perdurait à la grande joie de tous.

Après la 3ème séance, Chloé est allée se coucher à une heure raisonnable pour une collégienne et a demandé à sa maman d’éteindre la lampe de sa chambre. Elle a perdu toute agressivité vis-à-vis de ses camarades et notamment de son amie… et elle a demandé l’achat d’une paire de baskets pour faire le cross de l’école ! Chloé n’a pas eu besoin de revenir me voir.

Aujourd’hui, Chloé est une jeune fille pleine de joie et bien dans ses baskets !

Suite :  Léo – 9 ans

Mon expérience du Reiki avec les enfants

Je me suis toujours sentie proche des enfants. Dès leur plus jeune âge, ils sont eux-mêmes : naturels, sans filtre, sans jugement… et surtout emplis d’amour !

Pendant une séance de Reiki avec un enfant mineur, la présence d’un parent est demandée. Lors de la prise de rendez-vous, ce dernier m’explique souvent le cadre de la démarche. Dès l’entretien du début de séance, je m’adresse exclusivement à l’enfant. Au cours de notre échange, il me donne son point de vue sur la situation qu’il vit. Il décrit ses sentiments, ses émotions, ses peurs, son stress, ses blocages ou ses douleurs. Il exprime également ses espoirs, sa demande vers un mieux-être… C’est souvent un moment très révélateur pour l’adulte qui n’a pas toujours conscience du monde dans lequel vit son enfant. Après avoir expliqué à l’enfant comment se passe une séance de Reiki, je lui demande son accord avant de poursuivre. En effet, pas de Reiki sans son accord.

Le Reiki aide les enfants à retrouver calme et sérénité, ainsi que joie et vitalité. Nombreux sont ceux qui me disent qu’ils se sentent complètement relaxés à l’issue de leur séance et qu’ils ont aimé ce moment.

Quelques exemples de rencontres (les prénoms et certains détails ont été modifiés pour préserver la confidentialité) : Chloé, 11 ans

Praticienne Reiki Karuna® I et II

En septembre dernier, j’ai reçu l’initiation de praticienne Reiki Karuna ® I et II.

Le Reiki Karuna ® a été développé par William L. Rand, Maître de Reiki Usui. Il est également appelé « Reiki de la Compassion ».

La signification de Karuna donnée par W. L. Rand sur le site « The International Center for Reiki Training » est la suivante : 

Karuna est un mot sanscrit : il est employé dans l’hindouisme, le bouddhisme et le zen. Il est utilisé pour traduire toute initiative visant à amoindrir la souffrance des autres et il signifie « action de compassion« . Lorsque les individus atteignent l’éveil, ils témoignent que tous les êtres sont Un. Ainsi, il semble logique de promouvoir l’action de compassion (ou Karuna) envers tous, sans distinction, puisque nous sommes tous Un. Pendant que l’on aide les autres et que l’on contribue à leur guérison, tous les êtres en bénéficient. Du fait que tous les êtres sont Un, l’on comprend que Karuna n’est pas seulement un acte fait dans l’amour, mais aussi une attitude tout à fait logique. De la même façon, que vous voulez guérir vos propres blessures, vous voulez aussi que les blessures des autres guérissent. Il est aussi mentionné dans la littérature bouddhiste que Karuna doit être accompagné par le parjina, ou la sagesse primordiale, pour obtenir les effets justes.

Karuna est la force puissante de tous les êtres ayant atteint l’illumination et qui œuvrent à la disparition de la souffrance sur Terre. Ils nous communiquent continuellement une quantité illimitée d’énergie de guérison et de guidance, mais nous ne sommes pas tous également réceptifs à leur présence. Le développement du Karuna en soi permet, non seulement d’aider les autres, mais aussi de devenir plus réceptif au Karuna envoyé par tous ces êtres et le processus d’autoguérison est accéléré.

Karuna Reiki® nous permet de travailler étroitement avec tous les êtres ayant atteint l’illumination. Ceci englobe ceux qui sont présents physiquement ainsi que ceux qui sont présents en esprit.

Le Reiki Karuna® est parfaitement complémentaire au Reiki Usui.

Douze mois d’activité…

J’ai démarré officiellement mon activité de praticienne en soins Reiki le jeudi 1er septembre 2016 après 15 jours de travaux intensifs pour aménager mon cabinet, dans la Z.I. de Thise-Chalezeule.

Merci à CB, NS et SR pour leur confiance ; elles sont les premières personnes à avoir reçu des soins au cours des 3 premiers jours d’ouverture.

Fin avril, le jour de mon anniversaire, j’ai reçu l’initiation de 3ème degré et suis devenue Maître Reiki Usui.

Début mai, je suis partie en Egypte avec Oasis Voyage, avec un groupe international, pour célébrer le Wezak au Caire avec Don Ernesto Ortiz. Chaque site visité correspondait à un alignement sur les chakras, avec des moments très forts en énergie :

  • dans la pyramide rouge de Snefrou, sur le site funéraire de Dahchour au sud de Saqqarah,
  • dans l’église Saint-Marc de Zeitoun où la Vierge Marie est apparue à plusieurs reprises entre 1968 et 1970 à des milliers de personnes (jusqu’à 250 000 personnes à la fois), de confessions diverses : musulmans, chrétiens, juifs, non croyants,
  • dans l’église copte Sainte-Marie, dite « suspendue » (Al-Kanîsah al-Mu’allaqah ou El Moallaqa),
  • dans le Musée du Caire, notamment, en ce qui me concerne, dans la salle consacrée à Akhénaton,
  • et surtout dans la Grande Pyramide de Khéops, point d’orgue de notre voyage, le jour même du Wezak.

Fin mai, j’ai assisté au 12ème Congrès francophone de Reiki Usui rassemblant à Evian 450 pratiquants du Reiki (professionnels ou non), ce qui m’a permis de participer à nombreuses activités, de travailler sur les sons thérapeutiques, de découvrir de futures communications scientifiques sur le reiki, d’échanger avec mes pairs et de revenir avec de nouveaux outils comme la biomusique qui accompagne dorénavant mes soins.

Aujourd’hui, je continue à découvrir le monde illimité de l’énergie et à me former pour avancer sur mon chemin de développement personnel et spirituel et offrir des soins de qualité aux personnes en demande.

D’ici la fin septembre, est prévue mon initiation aux niveaux 1 et 2 de Reiki Karuna ®.

Gratitude à toutes les personnes (en particulier, Chantal) et situations rencontrées qui m’ont conduite sur cette voie du Reiki qui me rend profondément heureuse.

Mes plus sincères remerciements aux nombreuses personnes qui m’ont fait confiance et sont venues recevoir des soins.   

Et bienvenue à toutes celles et à tous ceux d’entre vous qui souhaiteront découvrir une séance de Reiki et ses effets bienfaisants…

Octobre 2016

L’Arbre de Vie

Pour décorer mon cabinet de façon personnalisée, j’avais commandé le dessin d’un tronc d’arbre avec ses racines et ses branches  à Dany L., une artiste que j’ai eu le grand plaisir de rencontrer chez elle à Saône.

Nous sommes allées ensemble acheter une grande planche sur laquelle elle peindrait le tableau. Premier contretemps, la dimension de la planche était de 3 cm trop large pour rentrer dans ma voiture ! Heureusement, Jacques, son mari, est venu à notre rescousse avec couvertures, sangles et tendeurs pour arrimer cette planche sur le toit de la voiture.

dsc_0310Lorsque l’œuvre a été sèche, Thierry et moi sommes allés la chercher pour la transporter de Saône à Chalezeule en empruntant la route de la Malate. Autant dire que nous sommes descendus à un rythme d’escargot avec la planche fixée sur le toit pour éviter qu’elle ne soit emportée par le souffle d’air…

dsc_0318

Quelle joie de pouvoir enfin installer cette peinture dans le cabinet, œuvre qui revêt beaucoup d’importance pour moi. En effet, l’arbre, symboliquement, représente le Cosmos vivant, se régénérant sans cesse.  Source de fécondité physique, de protection psychologique et d’éveil spirituel, c’est un symbole bénéfique de la vie en perpétuelle évolution.

Cette œuvre est une co-création avec les personnes qui reçoivent des soins Reiki : elles peuvent, si elles le désirent avant de partir, laisser une ou plusieurs empreintes de doigt avec des couleurs qu’elles choisissent – et correspondant aux couleurs des chakras – afin de créer la frondaison de cet arbre qui s’étoffera dans le temps.

Dany, je te remercie du fond du cœur d’avoir spontanément accepté de contribuer à la création de l’ambiance mon lieu Reiki.

Août – septembre 2016

Aménagement et ouverture du cabinet à Chalezeule

Après avoir commencé mon activité dans la chambre d’amis, j’étais décidée à m’installer dans un local dédié au Reiki.

J’avais tout d’abord envisagé la mise en place d’un chalet en bois dans le jardin. Cela demandait des investissements et des travaux importants : chalet avec salle d’attente et sanitaires, coulage d’une dalle et VRD (électricité, eau et évacuation, chauffage, …).

Grâce à Annabelle, Pauline et Éliane (merci à vous !), j’ai trouvé un local pour exercer : une pièce de 16 m2 dans un centre où se trouvaient d’autres praticiens et activités (yoga, biodanza, Cercle de Femmes, …) avec une salle d’attente et sanitaires, à proximité d’arrêts de bus et du tramway… et avec un grand parking gratuit ! 

J’ai démarré les travaux mi-août pour ouvrir le 1er septembre 2016.

Merci à toi, Régine, pour les longues heures passées à m’aider à peindre (et pas que les murs ! Je te décerne le prix de la Reine des Tuyaux…), à mastiquer, à ranger, à déranger, à nettoyer, à transpirer, à conseiller, à échanger, à rire, à chanter et qui a enchanté ces 15 jours intenses !

Enfin, un grand merci à Thierry pour sa compréhension, sa patience, ses astuces et toutes les finitions que je n’aurais pas su faire seule…

Je souhaitais offrir un espace confortable, intime, où chacun pourrait se sentir comme dans un cocon et passer 90 mn hors du temps, pour une véritable pause de bien-être…

Les travaux d’aménagement

avant-travaux-2avant-travaux-1avant-travaux-5

dsc_0213dsc_0206dsc_0207

dsc_0333dsc_0241dsc_0235